CLEMI

Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

Le fact-checking : au service de la démocratie ?

  • Fiche pédagogique, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2017
Vérifier, recouper ses sources avant de publier une info sont les pratiques de base du métier de journaliste. Mais avec le fact-checking, c’est le discours des politiques qui est au cœur des nouvelles pratiques journalistiques. Au service de la démocratie ? lycée.

Objectifs

  • Prendre conscience que toute information publiée n’est pas nécessairement vraie, même celle donnée par des hommes ou femmes politiques.
  • Inciter les élèves à vérifier l’info avec des sources fiables.

Ressources

www.politifact.com
www.theguardian.com/ news/reality-check
www.washingtonpost.com/news/fact-checker
https://fullfact.org
Carte interactive : 
http://reporterslab.org/fact-checking

DÉROULEMENT

Le fact-checking dans la presse anglo-saxonne

Cette activité un peu technique, pourra être animée par les professeurs de lycée enseignant l’anglais, l’histoire-géographie, les sciences économiques et sociales en DNL (discipline non linguistique).
L’enseignant sélectionne des sites anglo-saxons d’information qui pratiquent le fact-checking et demande aux élèves de lister (ou de représenter sous forme de carte mentale) les sujets sur lesquels portent le fact-checking réalisé par les journalistes. Les élèves peuvent identifier quels sont les hommes politiques qui énoncent le plus de contre-vérités et sur quels sujets.
Les élèves, par groupe, choisissent ensuite un ou deux sujets et réfléchissent pour trouver les sources possibles qui permettent aux journalistes de vérifier si l’information est fiable ou fausse.
Lister ensemble les sites ressources pertinents et utiles à la vérification des faits (exemple de sites : Eurostat, ONS, Worlbank, OECD, ILO, census.gov, usa.gov/statistics...).
exemple 1: POLITIFACT (US) “Trump wrongly says $6 billion went missing at State Department under Clinton” and that the money might have been stolen.

www.politifact.com/truth-o-meter
exemple 2: GUARDIAN (UK) “Why Vote Leave’s £350m weekly EU cost claim is wrong»

www.theguardian.com/politics/reality-check/2016/may/23/ does-the-eu-really-cost-the-uk-350m-a-week
Les journalistes ne sont pas les seuls à faire du fact-checking sur le web, des organisations indépendantes le font aussi comme:

https:// fullfact.org
exemple 3: Hate crimes spiked by 41%, following the EU referendum. True or false?

https://fullfact.org/ crime/hate-crime-and-eu-referendum

La nécessité de sources fiables

Le professeur joue alors le rôle d’un homme politique qui émettrait de fausses assertions sur des sujets socio-économiques relativement aisés à sourcer par les élèves. Par équipes, le jeu consiste alors à trouver le plus rapidement possible la preuve du mensonge ou de la fausse information (nombres de chômeurs, d’étrangers, déficit public, dette…). Par la suite, demander aux élèves de construire des brèves papier ou radiophoniques sur les vraies informations trouvées avec les sources fiables.

PROLONGEMENT

Pour mesurer l’importance que peut avoir la fiabilité de l’info sur la démocratie, le professeur peut faire créer des posters avec les éléments constitutifs de la démocratie et le lien avec des informations fiables, pertinentes, sourcées (Pour voter, débattre, il faut être bien informé!). On pourra prendre comme exemple le cas très significatif du référendum du Brexit et le regret, post Brexit, de certains Britanniques qui ont voté «Leave».
Un bon dossier avec des vidéos utilisables avec les élèves sur le site de L’Independent.
Pour les regrets des «Brexiters» :

www.independent.co.uk/news/uk/politics/ brexit-news-second-eu-referendum-leave-voters-regret-bregret-choice-in.millions-a7113336.html
Pour les mensonges des hommes politiques : la très bonne vidéo de Nigel Farage, UKIP leader annonçant qu’il avait menti à propos des sommes payées à l’Europe et qui devaient être reversées, après le Brexit  à l’économie britannique (£350m /week!) :

www.independent.co.uk/news/uk/politics/ eu-referendum-result-nigel-farage-nhs-pledge.disowns-350-million-pounds-a7099906.html
Les élections présidentielles américaines offrent aussi un excellent sujet pour montrer l’importance du «fact-checking» dans les discours des candidats, même si la question de savoir si le fact-checking modifie la façon de voter, reste entière!

Nathalie Barbery, coordonnatrice CLEMI, académie de Dijon

 

 

Activités en famille

Regarder les informations ou les débats politiques en famille, prendre un sujet  et en vérifier la véracité.
Exemple : journalistes et hommes politiques affirment que 25 % des jeunes sont au chômage ce qui, si c’était vrai, représenterait 25 % des 6,5 millions de jeunes de  cette classe d’âge (17/25 ans)  soit 1,65 millions de jeunes chômeurs !
Source : www.insee.fr

Or selon Eurostat, en France, début 2016, le nombre de chômeurs de moins de 25 ans était de 721 000 !