CLEMI

Retrouvez nous sur :

2. CALCULS EN STOCK !

Notre activité sur internet laisse des traces numériques sous forme de données. Le recueil de ces données à caractère personnel permet aux plateformes d’observer nos usages, de prédire ce qui nous intéressera et de nous proposer des contenus grâce à des algorithmes de recommandation. Découvrez ici les notions de Big Data, d’algorithme et d’identité numérique et l’exploitation économique qui se cache derrière.

Télécharger la BD (PDF - 12,8 Mo )

se former

Données personnelles et traces

La vie privée n’était qu’une parenthèse de l’histoire

Podcast, France Inter, 20 min.

Interview d’Olivier Tesquet, journaliste spécialiste du numérique, Télérama.

Le journaliste évoque la surveillance des individus aussi bien par des entités privées que publiques, qui sont de moins en moins contrôlées. Cela pose d’après lui une question de débat public.

Big Data et algorithmes

À qui profite le Big Data ?

Fiche parue dans le dossier de la Semaine de la presse et des médias dans l’école 2019 du CLEMI.

Par Alexandre Lechenet, journaliste indépendant, spécialisé dans l’analyse des données.

Après avoir souligné l’ampleur du nombre et de la diversité des données personnelles que nous créons sur le web, l’auteur évoque, à travers l’analyse d’exemples d’algorithmes, les avantages et les inconvénients du traitement des Big Data.

Les algorithmes sont-ils vraiment tout-puissants ?

Interview de Dominique Cardon, professeur de sociologie à Sciences Po, directeur du Médialab.

Pour Dominique Cardon, les algorithmes ne sont ni bons ni mauvais en eux-mêmes, ni infaillibles. Ils sont approximatifs et discutables. Il n’y a pas de totalitarisme des algorithmes. Le directeur du Médialab insiste donc sur la nécessité de développer une attitude critique vis-à-vis d’eux.

Points de vue d’experts

À quoi rêvent les algorithmes. Nos vies à l’heure des Big Data

Podcast, Un jour dans le monde, France Inter, 14 min 30 s.

Interview de Dominique Cardon, professeur de sociologie à Sciences Po, directeur du Médialab.

En partant du bras de fer entre la Commission européenne et Google, Dominique Cardon évoque ce qu’est un algorithme, et analyse en particulier celui de Google, fondé sur la recommandation par les pairs. Il le compare ensuite à d’autres principes d’algorithmes possibles.

Le web est plus riche que les seules plateformes de réseau social

Podcast, L’invité du 8 h 20, France Inter, 12 min.

Interview de Dominique Cardon, professeur de sociologie à Sciences Po, directeur du Médialab.

Dominique Cardon analyse les différentes logiques entre lesquelles navigue Facebook, d’abord la logique d’engagement (conversationnelle), puis d’autres relevant d’un modèle économique plus profitable. Il élargit alors son propos à la dimension démocratique de Facebook et des réseaux sociaux et donne des éléments pour rééquilibrer le rapport entre l’internaute et ce que lui propose l’algorithme.

Culture numérique : la maîtriser pour ne pas la subir ?

Podcast, La grande table idées, France Culture, 34 min.

Interview de Dominique Cardon, professeur de sociologie à Sciences Po, directeur du Médialab.

Dominique Cardon expose la philosophie et la culture d’internet à travers le temps. Il rencontre les thèmes de bien commun, de symétrie et d’indépendance. Le passage sur l’identité numérique est développé à partir de 24 min 30 s. Enfin, l’interview se finit sur le lien entre internet et politique.

Données, données, donnez-moi !

Vidéo, Data Gueule, 3 minutes 40 s.

Data Gueule est une émission de télévision et une websérie diffusée depuis juin 2014 sur France 4 ainsi que sur YouTube, Dailymotion et PeerTube. L’émission propose des vidéos d’animation traitant de l’actualité sur un mode ludique et condensé dans un but didactique.

Après avoir énuméré quelques chiffres sur l’ampleur des Big Data, l’émission donne de nombreux exemple d’usages qui en sont faits par différentes entreprises, et même par Barack Obama lors de son élection, avant de conclure que ces données sont certes utilisées pour optimiser le fonctionnement du monde numérique, mais que ceux qui les utilisent imposent leur jugement sur ce qui est bon ou mauvais.

éduquer

Données personnelles et traces

Sensibiliser

Rester maître de ses données personnelles

Deux vidéos, « Enseigner le français », TV5 Monde, 2 min chacune + ressources pédagogiques, y compris en EMI.

Niveau : Cycle 2 et cycle 3.

Dans ces deux vidéos animées, deux personnages, Mitzi et Noah, comprennent qu’il faut faire preuve de prudence quand on crée un mot de passe ou quand on navigue sur internet. Des solutions sont données à la fin.

Les traces, l’ombre de l’identité numérique

Fiche parue dans le dossier de la Semaine de la presse et des médias dans l’école 2019 du CLEMI.

Par Sylvain Joseph, formateur au Pôle Labo, CLEMI.

Niveau : Collège, lycée.

L’identité numérique se construit à partir des traces volontaires ou involontaires, subies ou choisies, que laissent les internautes lors de leurs activités sur internet (recherche et publication), particulièrement quand ils utilisent les réseaux sociaux et les objets connectés. Objectifs : comprendre les notions d’identité et de trace numériques, se familiariser avec les notions d’espace privé et d’espace public.

L’obscur business des données personnelles

Vidéo « Decod’actu », Lumni, 3 min.

Après avoir exposé le fonctionnement des cookies, la vidéo montre l’opposition entre la logique des entreprises qui collectent les data versus la tentative de réponse législative. Enfin, la perspective s’ouvre sur l’utilisation des données non seulement pour la publicité, mais aussi pour des services de banque et d’assurance.

Approfondir

Les données personnelles

Niveau : Lycée.

Ce module pédagogique proposé par le CLEMI va permettre aux élèves de lycée de décrypter le concept de données personnelles et de données personnelles sensibles, de connaître les stratégies de protections de ces types de données, et de prendre conscience des enjeux qui y sont associés.

Big Data et algorithmes

Sensibiliser

Quand le numérique nous transforme en produits

Vidéo « Les clés du numérique », Lumni, 2 min 30 s.

Niveau : À partir du cycle 3 et collège.

La vidéo part de l’exemple fictif d’une application qui propose des sorties locales, et qui est adoptée par les adolescents. Elle en décrypte les modèles technique et économique, avant de souligner que l’utilisation des data peut aller au-delà d’enjeux publicitaires.

Les algorithmes sont-ils totalitaires ?

Vidéo « Les clés du numérique », Lumni, 3 min.

Niveau : À partir du collège.

La vidéo part de l’explication de la nature et du fonctionnement des algorithmes pour montrer leur influence sur la vie de l’individu. Elle explore ensuite « l’effet bulle » qui rétrécit le monde de l’utilisateur et donne l’impression d’une notation impartiale du monde, alors que tout algorithme repose sur des prises de position cachées.

Approfondir

Big Data, le minerai du XXIe siècle

Fiche parue dans le dossier de la Semaine de la presse et des médias dans l’école 2019 du CLEMI.

Par Nathalie Barbery, coordonnatrice académique CLEMI, académie de Dijon.

Niveau : Lycée.

Cette séquence porte sur les GAFAM, la valorisation des données personnelles et le RGPD qui tente d’en limiter les abus. Objectifs : prendre conscience de la production de données lors de nos usages du numérique, savoir maîtriser ses données personnelles, analyser le lien entre gratuité des services internet et utilisation des données personnelles.

Algorithmes de recommandation

Niveau : Lycée, programme de Sciences Numériques et Technologie.

Cette fiche pédagogique du CLEMI explique que, dans le fonctionnement des réseaux sociaux, les algorithmes jouent un rôle central. Objectifs : définir la notion d’algorithme, comprendre le fonctionnement d’un algorithme de recommandation, prendre conscience des enjeux associés à ces algorithmes.

La publicité sur les réseaux sociaux

Par Edwige Jamin, professeure-documentaliste et coordonnatrice CLEMI, académie de Lyon.

Niveau : Collège, cycle 4.

Il s’agit d’analyser la manière dont les publicités se glissent dans les contenus Instagram que consultent les élèves, de repérer les mécanismes d’influence et de comprendre la notion de traces numériques et de données personnelles.

Comment fonctionne l’algorithme de Facebook, Instagram, Twitter, LinkedIn et YouTube

Par l’agence TIZ.

Niveau : Lycée.

L’agence expose les algorithmes de chacun de ces réseaux sociaux afin de mettre au jour les critères à remplir et les calculs qui permettent d’augmenter la visibilité de ses publications. Des conseils sont donnés pour chaque réseau social.