CLEMI

Retrouvez nous sur :

Communiqué - Décès de l’avocat Alain Weber, expert auprès du CLEMI

08/12/2020

Le CLEMI a appris avec émotion le décès de l’avocat Alain Weber des suites du covid.

Acteur décisif du droit de publication des lycéens dans le système éducatif, Alain Weber a accompagné le CLEMI sur ce sujet lorsque celui-ci a été missionné en 1990 par le ministère de l’Education nationale pour réfléchir et codifier ce droit en réponse aux revendications de la presse lycéenne et de son association J.presse.


Le CLEMI a appris avec émotion le décès de l’avocat Alain Weber des suites du covid. 

Acteur décisif du droit de publication des lycéens dans le système éducatif, Alain Weber a accompagné le CLEMI sur ce sujet lorsque celui-ci a été missionné en 1990 par le ministère de l’Education nationale pour réfléchir et codifier ce droit en réponse aux revendications de la presse lycéenne et de son association J.presse. 

En qualité d’expert, il a notamment participé à la rédaction de la circulaire de 1991 traitant de ce sujet et à sa modification en 2002. 

Ces textes audacieux ont reconnu, défini et consolidé le droit des lycéens à être responsables de leur propre publication sous certaines conditions, dans le sillage de la ratification par la France de la Convention internationale des droits de l’enfant en 1989.

Lorsqu’en 2013, à l’occasion de son 30ème anniversaire, le CLEMI engage une réflexion sur l’élargissement de ces droits aux médias numériques des lycéens, sites, webradios et web TV en plein développement, c’est tout naturellement qu’il se tourne vers Alain Weber, spécialiste reconnu en matière de droits de la presse et de nouvelles technologies.

Alain Weber a également participé à l’élaboration du projet porté par l'Observatoire de pratiques de presse lycéenne et l’association Jets d’encre de réécriture de la circulaire sur le droit de publication des lycéens. Il s’agit d’y transcrire la modification récente de la loi de 1881 abaissant le droit d’être directeur de publication d’un média à 16 ans.

Le CLEMI salue l’apport précieux de ce partenaire de longue date, aussi exigeant et précis que créatif en matière de droit. Il adresse ses sincères condoléances à sa famille, à ses proches, à ses compagnons de la Ligue des Droits de l’Homme et à ses associés au sein du cabinet de Me Henri Leclerc.