CLEMI

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

Informer et communiquer en classe transplantée

  • Fiche conseil, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2014
Il n’y a guère de situation pédagogique plus propice qu’une classe transplantée ou un voyage scolaire pour installer les élèves dans une situation réelle de production d’informations à destination des parents, des correspondants ou des camarades. C’est l’occasion de découvrir mieux encore le nouvel environnement de la classe en diversifiant les reportages.

Ressources

Un exemple de charte pour l’utilisation de Twitter.

http://maonziemeannee.wordpress.com/2010/09/14

Déroulement

Avant de partir

1. Définir des objectifs pédagogiques. Que veut-on privilégier : l’expression orale, visuelle, écrite ou bien une approche multimédia ? Que veut-on travailler : la spontanéité ou la réflexion ; le data journalisme ou la recherche d’information sur le terrain ?
2. S’interroger sur la cible : à qui s’adresse-t-on ?
Sur le contenu : quelles informations intéressent mon public ?
Sur le mode de partage : les informations sont-elles diffusées uniquement auprès de ma cible ou plus largement ?
Sur l’interactivité comment sont gérés les commentaires ?
La rédaction d’une charte d’utilisation avec les élèves est donc un préalable nécessaire.
3. Familiariser les élèves, si besoin est et en fonction du niveau de la classe, à l’utilisation des outils.
Informer les parents : certains outils de partage, Facebook notamment, sont porteurs d’inquiétudes.
Aussi, il est judicieux de leur expliquer le projet, voire de les former à l’utilisation de ceux-ci.

Pendant le séjour

Les plannings des séjours sont souvent très chargés. Il faut néanmoins prévoir des temps de concertation, de production et de mise en ligne. Cela doit être précisément planifié pour que chaque élève sache ce qu’il a à faire tout au long du séjour.

Après le séjour

Évaluer en groupe classe les productions et le partage dans les réseaux. Exploiter certains éléments chronophages – vidéo par exemple – qui n’auraient pu l’être pendant le séjour.

Outils de mise en ligne et de partage

Site et blog. La plupart des établissements possèdent un site. Il est néanmoins préférable d’ouvrir un blog pour le séjour : les élèves pourront ainsi le personnaliser et se l’approprier. Il permet une approche multimédia riche. Certaines académies (Bordeaux, Caen, Limoges, Nantes, Poitiers, Versailles) proposent des plates-formes d’hébergement qui précisent notamment les règles en matière de responsabilité et de propriété intellectuelle.

Microblog. Cet outil, dont le plus connu reste Twitter, est très réactif. Il permet de poster simplement, en direct, lors d’une visite par exemple, des textes courts (140 signes incluant des liens vers des photos ou des sites). Le microblog peut être un complément intéressant du blog : au premier l’instantanéité ; au second l’enrichissement.

Page Facebook. On peut également créer une page Facebook de la classe (dans « Entreprise, organisme ou association ») et non un profil qui reste propre à chaque individu. On peut ainsi poster et partager textes, images et sons.

L’ENT (espace numérique de travail). Cet espace sécurisé, dont l’utilisation est connue des élèves et des parent, propose un blog qui permet de mettre en ligne des informations durant le séjour.

 Audioblog. Avec un enregistreur numérique et un logiciel de montage, les élèves peuvent très facilement produire des reportages sonores. Il suffit alors de les mettre en ligne sur des audioblogs gratuits : Arte Radio : www.arteradio.com ou Radio Boo : https://audioboo.fm/radioboo

Radio hertzienne. Mettre en place un partenariat avec une radio locale pour la réalisation d’une émission.
Ces radios étant pour la plupart diffusées en ligne, les parents ou les camarades peuvent donc les écouter en direct, voire communiquer avec les élèves via les mails ou les chats.

Streaming radiophonique. Avec un petit studio mobile (table de mixage, micros…), un ordinateur équipé d’un logiciel de diffusion et une bonne connexion, il est possible de diffuser en direct une émission sur le net… à l’heure à laquelle les parents sont disponibles pour l’écouter. Et pour ceux qui ne le pourraient pas, proposer une écoute en différé ou un téléchargement sur un blog ou un audioblog.

Éric Bonneau, professeur des écoles et formateur CLEMI dans l’académie de Bordeaux

Le conseil du CLEMI

Pour ne pas être limité par la capacité de stockage de votre blog, hébergez vos éléments
(photos, sons, vidéos) sur le cloud. Les photos sur Picasa ou FlickR ; le son sur Soundcloud ;
les vidéos sur YouTube, Dailymotion, Viméo…