CLEMI

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

La presse jeunesse d'information

  • Fiche pédagogique, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2016
La presse jeunesse est très dynamique en France : elle est lue par 70 % des jeunes et des adolescents de 1 à 19 ans. Elle permet une forte sensibilisation des élèves à l'actualité nationale et internationale, accompagne la construction citoyenne des enfants et des adolescents, et sensibilise au pluralisme des médias.

OBJECTIFS

  • Découvrir la diversité des titres de presse jeunesse et se familiariser avec eux.
  • Découvrir la spécificité de la presse jeunesse d'information.
  • Comprendre comment chaque publication adapte son contenu et sa forme au public qu'il vise.

 

MATERIEL

  • Un panel de presse jeunesse, avec si possible un exemplaire représentatif de chaque catégorie : journaux et magazines d'information pour enfants et adolescents ; presse de loisirs ; presse féminine...
  • Un panel représentatif de la presse pour un public adulte : quotidiens nationaux, magazines d'information, presse féminine.

 

PREALABLE

  • Constituer des liasses de publications de 6 ou 7 titres mélangeant des titres jeunesse et des titres « tout public », avec des publications qui se ressemblent : deux magazines féminins, deux magazines scientifiques, deux quotidiens d'information, etc. pour l'un et l'autre public.

 

DEROULEMENT

 1. observation et classement

  • Former plusieurs groupes de 3 ou 4 élèves dans la classe et confier à chacun une liasse de publications.
  • Leur demander de les classer, en les laissant libres de choisir leurs propres critères.
  • Chaque groupe présente ensuite son classement, en justifiant le choix de ses critères. Plusieurs catégories sont distinguées et recoupées : la presse jeunesse, tout public, dans chaque catégorie la presse d'information, de distraction, avec les différentes thématiques : arts et lettres, sciences, histoire, société, loisirs. Ces classements s'appuient sur l'observation des éléments constitutifs des unes ou couvertures, dans la manchette (nom de la publication, lectorat visé, périodicité) et dans le reste de la page, en observant notamment les éléments graphiques (répartition texte/image, typographie, choix des couleurs).
  •  Demander d'identifier parmi les titres observés les journaux d'information : aider à l'identification en proposant à la réflexion le terme d'« actualité ».
  •  Repérer les différentes fonctions de la presse jeunesse : s'informer, comprendre le monde, se divertir, se reconnaître dans un groupe, développer son esprit critique. pour isoler la presse d'information.

 2. comparaison

  • Proposer à chaque groupe un titre pour la jeunesse et un titre pour les adultes dans une catégorie similaire : deux quotidiens ou deux magazines d'actualité. Leur demander de repérer les spécificités de mise en page, d'organisation, de contenus, de rubriquage, de formulation de la presse jeunesse.

3. Écriture d'un article pour la jeunesse

  • Faire comparer deux articles, l'un issu d'un quotidien jeunesse d'information, l'autre tiré d'un quotidien « adulte » sur le même fait d'actualité.
  • Procéder à la mise en commun en repérant les spécificités d'écriture de la presse jeunesse (utilisation de la 2e personne du singulier, phrases interrogatives, parenthèses explicatives, vocabulaire générique), l'angle choisi pour traiter l'information (identification fréquente à d'autres enfants), les types de textes présents sur la page (encadrés explicatifs, vocabulaire, contexte), les différentes images utilisées (dessins, schémas, vignettes, logos, mascotte) et les procédés de mise en page (proportion texte/image, couleurs, typographie) qui permettent d'adapter le contenu au public visé.
  • Choisir un article de la presse quotidienne (nationale ou régionale) adulte et proposer aux élèves de le transformer pour l'adapter à un lectorat plus jeune qu'eux de deux ans, en adoptant les procédés identifiés précédemment.

4. Observer

  • Observer comment cette presse continue-t-elle en ligne : blogs, appels à commentaires, dossiers, suppléments.

 

Le Conseil du CLEMI

Utiliser éventuellement pour la mise en pages un site d'infographie ou une application pour tablettes. De nombreux outils (www.canva.com ou www.magic.piktochart.com) permettent de réaliser de manière relativement intuitive des visuels soignés, en reprenant des mises en pages de quotidiens ou de magazines.