CLEMI

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

PQR : Quelle information, quelle pluralité ?

  • Fiche pédagogique, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2017
La presse papier est en crise, la presse quotidienne régionale (PQR) ne fait pas exception ; une des solutions apportée à la survie des groupes de presse régionaux est la concentration et le rachat. Cette solution de survie remet-elle en cause la pluralité de l’information ?

Objectifs

  • Analyser le dilemme entre pluralité de l’info (condition de la vie démocratique) et survie économique de la PQR de plus en plus concentrée.

Ressources

http://unes.spqr.fr/

www.ebra.fr

www.366.fr/ groupes/groupe-ebra

www.acrimed.org/La.mutualisation-en-marche-dans-le-groupe-EBRA

www.la-croix.com/ Culture/Medias/La.presse-quotidienne.regionale-un-secteur-en.crise-2015-03-30-1297025 

Déroulement

La PQR française : tour d’horizon

Une apparente diversité : l’enseignant donne à chaque groupe d’élèves une carte de France des régions, les élèves placent les quotidiens régionaux dont les unes sont publiées sur le site http://unes.spqr.fr et doivent rechercher les quotidiens régionaux manquants.

La loi de proximité

Pour expliquer la nature des informations de la PQR, l’enseignant fait analyser les sujets de unes sélectionnées sur le site et complétées par des unes du quotidien régional local. Il fait recenser, sous forme de tableau, les sujets traités (faits divers, actualité sociale, économique, politique, culturelle…).
Les choix d’information sont ainsi expliqués par une des lois importantes du journalisme, notamment pour la PQR : la loi de proximité (géographique, temporelle, sociale, affective..).

Une Concentration de plus en plus forte de la PQR  et une concurrence régionale faible

L’enseignant peut faire ensuite analyser aux élèves la carte (donnée par La Croix en 2015) qui illustre le degré de concentration de la PQR (cf. ressources) et fait rechercher aux élèves les causes de cette situation à partir de l’article du journal La Croix et de questionnements autour des différentes recettes d’un journal (ventes aux numéros, abonnements, publicité, annonces, subventions de l’État).

Prolongement

Le groupe EBRA : le monopole du Grand Est !

Le travail peut être complété par l’analyse emblématique du groupe EBRA (Est Bourgogne – Rhône-Alpes), en faisant rechercher aux élèves les caractéristiques de ce groupe de presse : son propriétaire, le nombre de journaux diffusés et de régions couvertes, le nombre de lecteurs.

Les élèves présentent les résultats de leur recherche sous forme de poster ou de carte mentale.

Le professeur peut particulièrement analyser la situation du Progrès sans concurrent sur 5 départements (cf. ressources).

Le professeur peut poursuivre en analysant les conséquences de cette situation du point de vue journalistique, social, etc., à partir d’articles d’Acrimed (cf. ressources) ou d’articles sur le site du Sénat (Question écrite n° 16289- 2010 et Question orale n°0447S 2016)

Pour des élèves de lycée (en Éducation Morale et Civique, EMC de 1re notamment), le professeur peut compléter l’analyse, en soulevant les problèmes de conflits d’intérêt que peut poser le fait d’être à la fois industriel ou financier et patron de presse, très proche parfois du pouvoir politique !

Nathalie Barbery, coordonnatrice CLEMI, académie de Dijon

Activités en famille

En famille, il est possible d’analyser les articles de la presse régionale locale, en sélectionnant des informations économiques, sociales, politiques, culturelles ... et en recherchant l’angle choisi par le journaliste (déroulé des faits, causes, conséquences, point de vue des acteurs...).
Puis rechercher d’autres angles possibles du traitement de cette information afin de mieux comprendre une autre loi du journalisme : tout papier est «anglé» !