CLEMI

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

Télévision connectée, télévision partagée

  • Fiche pédagogique, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2014
La télévision à la demande et les affichages multi-écrans semblent prendre une place de plus en plus importante dans les foyers. Cette multiplication de sollicitations participatives nécessite néanmoins de nouvelles clés de lecture de ce média traditionnel qu’est la télévision.

OBJECTIF

Développer chez l’élève l’aptitude à voir et regarder, à entendre et écouter, observer, décrire et comprendre.

MATÉRIEL ET ORGANISATION

Des enregistrements ou des captures d’écran de programmes télévisuels intégrant un mot-dièse (mot clé précédé d’un dièse utilisé sur les réseaux sociaux, ex. : #SPME2014) ou des extraits des sites de rediffusion des chaînes de télévision : http://videos.tf1.fr http://pluzz.francetv.fr http://videos.arte.tv www.m6replay.fr

DÉROULEMENT

La télévision connectée, raccordée à Internet, avec navigateur internet, accès rapide à des vidéos, à des applications ou encore aux réseaux sociaux donne désormais au téléspectateur la possibilité de devenir acteur de ce qui est diffusé. Cette interactivité permet à chacun de donner et de partager son avis via les réseaux sociaux ou encore d’accéder rapidement à d’autres contenus que ceux traditionnellement proposés par les chaînes de télévision.

 

 

Quel est donc ce dièse ?

À partir d’enregistrements et de captures d’écran de programmes incluant un mot-dièse, interroger les élèves sur ce signe présent à l’écran. À quoi correspond-il ? À quoi, à qui sert-il ? Ce mot-dièse (ou hashtag) est souvent l’entrée sociale principale de la télévision connectée : il permet la constitution de communautés de partage autour d’un sujet commun. Faire émerger et définir collectivement les notions de mot clé et de réseau social est une étape importante pour que chaque élève possède la même base de connaissances pour débuter.

Définir un réseau social est ici important : même si certains élèves sont déjà inscrits sur un réseau, d’autres en auront simplement entendu parler. Le réseau social de chacun dans sa vie quotidienne et le réseau social numérique seront comparés. Les principaux réseaux sociaux pourront être cités et décrits par les élèves sous forme de fiches d’iden- tité comportant une description et les principes de fonctionnement.

Chaque élève est invité à produire des mots clés en rapport avec des situations de la vie scolaire : les devoirs, les matières enseignées, les activités périscolaires, etc. La classe repère les plus efficaces et définit cette efficacité, liée notamment au rapport au sujet et à la pertinence.

 

Quelle utilisation de ces mots clés ?

Les mots-dièse permettent une utilisation sur tous les appareils connectés, ordinateur bien entendu, smartphone, tablette et télévision. Quel est l’intérêt pour le téléspectateur ? Pour le diffuseur ?

Une mise en activité sera proposée : un sujet de télévision, vierge d’interactions, est projeté aux élèves (l’endroit de l’écran de   projection interactions sera caché). Le même sujet est projeté sans cache. Quelle est la différence de regard entre ces deux situations ? Quel est la lecture faite des réactions affichées en surimpression ? Qu’apportent-elles ?

 

Comment utiliser ces mots clés ?

Les mots-dièse permettent une utilisation sur tous les appareils connectés, ordinateur bien entendu, smartphone, tablette et télévision. Quel est l’intérêt pour le téléspectateur ? Pour le diffuseur ?

Une mise en activité sera proposée : un sujet de télévision, vierge d’interactions, est projeté aux élèves (l’endroit de l’écran de   projection interactions sera caché). Le même sujet est projeté sans cache. Quelle est la différence de regard entre ces deux situations ? Quel est la lecture faite des réactions affichées en surimpression ? Qu’apportent-elles ?

 

Télévision connectée ?  

À partir d’une publicité dédiée à une ou plusieurs télévision(s) connectée(s), définir cette technologie : une connexion internet, des applications souvent d’information ou ludiques, des interactions possibles…

 

 

Découvrir l'évolution de la télévision

À partir de plusieurs vidéos sélectionnées sur le site de l’INA, retracer un historique de la télévision : le noir et blanc, le passage à la couleur, la télévision outil d’apprentissage, la télévision outil de communication de masse, etc. Des témoignages (écrits, audio et vidéo) pourront être collectés par les élèves auprès de leur famille ou de leur voisins, en leur demandant de décrire le souvenir voire les émotions suscités par l’arrivée de cet objet.

La comparaison entre la télévision des années 1950 et la télévision connectée sera faite par la classe : la télévision connectée est-elle encore une télévision ou est-elle désormais plus proche de l’ordinateur ? Qu’est-ce que cela peut impliquer dans les familles ? Est-ce que cela peut changer les informations diffusées ?

 

 

Un nouveau rôle actif proposé au téléspectateur  

À partir d’un sujet donné et en direct, chaque élève réagit par écrit à la manière des messages découverts précédemment sur un extrait d’un programme intégrant un mot-dièse.

Pour retrouver le « flux » des messages envoyés, on utilisera un « pad » comme celui proposé par le site http://framapad.org

On discutera ensuite pour faire ressortir les difficultés rencontrées, mais surtout les apports de cette possibilité d’interaction.

 

Bertrand Formet, formateur CLEMI de l’académie de Besançon

 

LE CONSEIL DU CLEMI

On pourra, avec une utilisation pédagogique de Twitter, participer à des interactions en direct ou du moins à leur fil de discussion.

Dans le cas d’une telle utilisation, les objectifs liés à l’éducation aux médias, à la maîtrise de la langue et à l’utilisation raisonnée d’Internet pourront être mis en place également.