CLEMI

Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information

Retrouvez nous sur :

Ressources sur la fabrication de l'information

Plus largement le CLEMI propose sur son site de nombreuses ressources  permettant de découvrir ce qu'est le métier de journaliste, tant sur le plan technique que dans ses aspects législatifs  et déontologiques. Une connaissance indispensable dans le cadre d'un travail sur la webRadio.

>> Les fiches pédagogiques

Notamment sur les notions de source et de vérification de l'information

  • Vérifier l'info

Avant de publier une information, de réaliser un reportage télévisé ou radiophonique, le journaliste se doit de vérifier et recouper ses informations. Mais il est parfois difficile d’apprécier exactement la crédibilité de certaines sources : certains informateurs ne souhaitent pas être cités et la référence explicite de l’origine de l’information n’est pas toujours donnée. Sur Internet, l’abondance des informations diffusées et la multiplicité des émetteurs rendent le repérage et l’origine de ces sources d’autant plus nécessaires.  

Lire la fiche

  • Vérifier les sources

Avant de publier une information, de réaliser un reportage télévisé ou radiophonique, le journaliste se doit de vérifier et recouper ses informations. Mais il est parfois difficile d’apprécier exactement la crédibilité de certaines sources : certains informateurs ne souhaitent pas être cités et la référence explicite de l’origine de l’information n’est pas toujours donnée. Sur Internet, l’abondance des informations diffusées et la multiplicité des émetteurs rendent le repérage et l’origine de ces sources d’autant plus nécessaires.

 Lire la fiche

  • Les sources de l'information

Les journalistes ne peuvent être toujours les témoins directs des événements ou des sujets dont ils rendent comptent : aussi doivent-ils s’appuyer sur un ensemble de ressources qui vont leur permettre de rendre compte de l’actualité ou des problèmes que connaît le monde qui nous entoure. Ce sont les sources de l’information.

Lire la fiche

 

  • Repérer les sources de l'information

Avant de publier son travail, le journaliste doit prendre le temps de vérifier et recouper ses informations. sur Internet, l’abondance des informations diffusées et la multiplicité des émetteurs rendent le repérage et l’origine de ces sources d’autant plus nécessaires.

Lire la fiche

  • Le fact-checking au service de la démocratie

Vérifier, recouper ses sources avant de publier une info sont les pratiques de base du métier  de journaliste. Mais avec le fact-checking, c’est le discours des politiques qui est au cœur  des nouvelles pratiques journalistiques. Au service de la démocratie ?

Lire la fiche

  • Des fake news aux multiples facettes

Cette expression anglo-saxonne galvaudée recoupe en fait des situations bien différentes. tour d’horizon des différents types de fausses informations qui circulent, du simple canular à la désinformation volontaire.

Lire la fiche

  •  Comment démêler l'info de l'intox en jouant ?

À l’ère cybériste, les élèves, dès leur plus jeune âge, ont besoin d’acquérir de nouvelles connaissances et compétences pour se repérer dans le dédale de la toile. Aiguiser leur esprit critique pour aborder les informations, les vérifier, les trier est devenu indispensable.

Lire la fiche

  • Réagir face au complotisme en classe

Les événements tragiques de l’année 2015 ont mis en lumière l’ampleur du phénomène. Depuis, le complotisme n’a cessé d’être un sujet de préoccupation, voire un défi pour l’école.

Lire la fiche

  • Déconstruire les théories conspirationnistes

Quelques heures après les événements tragiques de l’année 2015, des récits conspirationnistes ont rapidement vu le jour. Les théories du complot prennent en effet une ampleur nouvelle à l’ère d’Internet. Loin d’être anodines, elles contribuent à développer une vision paranoïaque du monde.

Lire la fiche

 

  • Le cas du faux tigre de Seine-et-Marne

Le 13 novembre 2014, un témoin affirme avoir vu un tigre sur le parking d’un supermarché, en Seine-et-Marne. Quatre clichés, de mauvaise qualité, ont été pris et relayés dans la presse. Tous les médias (presse, radio, télévision) se sont emparés de l’affaire en interrogeant des sources secondaires et en oubliant parfois de mettre cette information au conditionnel. Un manque de prudence caractéristique de l’emballement médiatique : quarante huit heures après l’alerte, il s’avère que le tigre n’en était pas un. Une étude de cas à proposer en classe pour travailler la notion de source.

Lire la fiche

 

 

>> Les ressources vidéos

Sur les compétences particulières exigées en matière d'information, la nouvelle série Déclic Critique (publication bimensuelle) se propose d'éveiller l'esprit critique des élèves. Elle fournit aux enseignants un kit pédagogique complet : vidéos, fiches pédagogiques, fiches infos et pearltrees de ressources. Notons par exemple :

  • Vérifier l'info

Dans ce numéro, Déclic-critique s'intéresse aux sites satiriques qui publient de fausses informations sur les réseaux sociaux. Le site Science info a publié un article expliquant qu'à la suite d'inondations à Paris des crocodiles du zoo de Vincennes se sont échappés dans les égouts. Citant un appel à la vigilance de la préfecture de Paris, l'article paraît sérieux. Il a donc été amplement partagé sur Twitter et Facebook et affiche plus de 90 000 vues. Mais comment les élèves de quatrième du collège Constant Chlore vont-ils s'apercevoir que le site Science info est en fait un site satirique ?

 

  • Vérifier l'authenticité d'une vidéo

Sur les réseaux sociaux, de nombreuses vidéos, ayant une dimension complotiste, circulent et sont parfois relayées par les élèves. Comment faire acquérir aux élèves un réflexe de vérification avant de partager une vidéo sur Facebook ou Twitter ? Comment les inciter à croiser les sources ? Dans ce premier épisode, nous avons montré aux élèves de 3e du collège Eugène Nonnon (Cayenne - Guyane) une vidéo qui circule sur Facebook et YouTube, intitulée "Riz en plastique made in China".Le riz en plastique existe-t-il ? Faut-il s'en inquiéter ? Quelle est la source de cette affirmation ?


>> Des modules vidéos pour comprendre les fondamentaux du journalisme

Le CLEMI met également à disposition des enseignants d'autres vidéos conçues en partenariat avec France TV qui exposent  de façon simple les fondamentaux du journalisme.

  • Sur la notion de source

Un projet immobilier est en construction. Leonard est au courant de tout ce qu’il y aura : un centre commercial, une salle de sport, un cinéma, etc. Il a une bonne source : son oncle travaille à la mairie et lui raconte plein de choses. Mais il y a autre chose que son oncle lui cache : les commerçants du centre ville qui craignent de perdre leurs clients… Une source c’est indispensable pour avoir des informations, mais elle défend des intérêts. Il faut varier les sources…

 

  • Les journalistes disent-ils tous la même chose ?

Quelque part, un immeuble a dû être évacué tellement il était sale. Il y avait des rats dans la cage d’escalier… On savait depuis longtemps que l’immeuble était mal entretenu, mais cette histoire a attiré tous les médias du pays : les chaines d’info ont couvert l’évacuation et des journalistes demandaient aux élèves à la sortie du collège ce que ça leur faisait de vivre dans une ville sale. Pendant une semaine il n’a été question que de cela, alors que le reste de la ville est plutôt propre. Parfois, les médias focalisent sur un sujet. Pourquoi ?

 

  • La liberté d'expression et ses limites

Chaque année, le théâtre de la ville organise une soirée amusante. Une dizaine d’habitants monte sur scène pour faire tour à tour le portrait d’un voisin. La soirée s’appelle « En toute liberté » et le journal local reprend chaque année les meilleurs portraits. On a le droit de parler des défauts de ses voisins, de les exagérer et d’en rigoler. Mais cette année, la soirée a mal tourné. Un habitant a fait un portrait carrément raciste. La liberté d’expression a des limites, elles sont même fixées par la loi.


  • Le pluralisme des médias

L’équipe de foot de Troupaumé est nulle cette saison. Elle enchaîne les défaites et les joueurs se détestent entre eux. Mais le Canard boiteux répète chaque semaine qu’elle progresse. Pourquoi ? Peut-être parce que le propriétaire de l’équipe est aussi celui du journal… Journal qui soutient toutes les actions du maire, même les plus critiquées. Le problème c’est qu’il n'y a que Le Canard boiteux pour informer les habitants de Troupaumé. Il y a un sérieux problème de pluralisme des médias dans la ville.

 

 

  • Droit à l'image, droit à l'information

Fin juin, deux photos. La première a été prise en douce par Romain. Lea avait organisé chez elle une soirée « Vive les vacances ». Les filles ont essayé des maillots de bain. Romain a posté la photo sur les réseaux sociaux. Il a dû la retirer. La deuxième, parue dans Le Canard boiteux, représente la sœur  de Léonard, qui vient d’avoir 18 ans, à une manifestation demandant la démission du maire. Ses parents ont demandé au journal de retirer la photo au moins du site Internet. Impossible.

 

  • C'est quoi une information ?

Discussion au Kebab du quartier. Romain, Leonard, Cindy et Fama se racontent leur week-end. Un seul a une vraie information à donner aux autres : lequel ? Leonard : c’est celui qui raconte quelque chose de vraiment nouveau, qui n’intéresse pas que lui, et qui a des conséquences pour tout le monde.

 

  • Hiérarchie de l'info

C'est quoi la hiérarchie de l'info ? Comment les médias l'établissent-ils ? Est-ce qu'on peut la critiquer ?Hier un astéroïde est tombé sur la ville : un quartier détruit, plus d'électricité ni de transport nulle part, écoles et commerces fermés. Mais ce matin , le grand titre à la Une du journal de la ville, c'était ça : le maire a un nouveau chien. Ce journal a un problème de hiérarchie de l'info.

 

  • Loi de proximité

Un grand bruit de tôle froissée retentit dans la rue. Toute la classe se précipite à la fenêtre pour voir ce qui se passe. Un petit accident de voiture sans gravité mais très commenté.

 

  • Données personnelles

Cindy a invité ses copains à son anniversaire, chez elle. Elle avait laissé son l’ordinateur de la maison allumé, et certains en ont profité pour lire ses mails et regarder les sites Internet qu’elle fréquentait.