CLEMI

Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

Formats télé et interview : analyser la communication politique

Pendant la campagne présidentielle, la télévision est une tribune privilégiée pour les candidats qui multiplient les interviews politiques et celles mêlant information et divertissement. Ce mélange des genres révèle des objectifs différents selon les formats choisis.

Pour convaincre des électeurs, un candidat doit exposer des mesures censées améliorer la vie en société et démontrer que son projet est le meilleur pour opérer ces changements. Au-delà du programme politique, il y a également des aspects concernant la personnalité du candidat : qui se présente ? Quelles sont ses qualités personnelles ? En fonction de son objectif de communication, un candidat choisira un format d’émission particulier. 

Déroulement

En classe entière, les élèves visionnent différents extraits d’interviews de deux candidats à l’élection présidentielle de 2017 : François Fillon (LR, classé à droite) et Benoît Hamon (PS, classé à gauche). Les extraits sélectionnés illustrent la diversité des formats : journal télévisé (20h de France 2) et émissions à la frontière entre l’info et le divertissement (« Une ambition intime » sur M6 et « Au tableau !!! » sur C8).

À l’issue du visionnage de chaque extrait, les élèves remplissent une grille d’analyse (disponible sur le site du CLEMI) organisée selon des questionnements habituels pour les élèves (Qui ? Où ? Quand ? Quoi ? Comment ? Pourquoi ?) et adaptée à cet exercice. 

On commence par l’analyse des JT : les élèves identifient le statut des intervieweurs (des journalistes célèbres), le cadre (un plateau de télé, que l’on décrit) et la temporalité des interviews (en direct). L’enseignant demande aux élèves de relever les thèmes abordés (principalement des questions politiques) et de s’interroger sur le ton de ces échanges. L’homme politique cherche ici à présenter, à défendre ses idées afin de convaincre les électeurs.

Puis, le professeur montre aux élèves des extraits d’« Une ambition intime ». On commence par analyser le titre de l’émission : “ambition” suggère le contexte de l’élection et “intime” annonce l’angle de l’interview. Karine Lemarchand, par ailleurs animatrice de l’émission de téléréalité « L’Amour est dans le pré », est l’interlocutrice du candidat Fillon. L’échange a lieu sur un canapé, un verre de vin à la main, gages d’une interview conviviale. Les questions portent sur la vie amoureuse et familiale du candidat. L’objectif assumé de l’interview est de le montrer autrement.

Enfin, on visionne l’extrait de l’émission « Au tableau !!! ». On remarque les points d’exclamation tricolores et l’injonction bien connue des élèves. Le dispositif de l’émission est particulier : des élèves sont ici les intervieweurs et le candidat Hamon est tour à tour le professeur qui explique et l’élève qui répond aux questions. Les thèmes abordés mêlent politique et vie privée. En mettant le discours politique à la portée des plus jeunes, l’émission vise à présenter le candidat de façon inhabituelle et originale.

Questionnements qui en découlent

On pourra interroger les élèves sur la présence des personnalités politiques dans ces médias : pourquoi participent-elles à différents types d’interviews ? Quelle image des candidats les élèves ont-ils ? Quelle interview préfèrent-ils et pourquoi ? Quel candidat les convainc le plus ? Ce mélange des genres est-il problématique ? L’enjeu ici est bien de laisser l’élève argumenter et défendre son point de vue sans que l’enseignant n’émette un jugement quant à la qualité de l’une ou l’autre émission, ou de la personnalité de tel ou tel invité des émissions.

Synthèse 

La communication politique peut prendre plusieurs formes. Si les responsables politiques acceptent de participer à des dispositifs variés, c’est d’abord pour toucher un public plus vaste. À travers l’interview politique traditionnelle ou l’émission d’infotainment (mot-valise réunissant les mots anglais information et entertainment qui signifie divertissement), il s’agit de convaincre (en faisant appel à la raison) et de persuader (en recourant aux sentiments). 

Maud Moussy, professeure de lettres
et formatrice CLEMI

Objectifs

  • Identifier les différents genres d’interviews télévisées. Découvrir la communication politique. Développer sa culture civique.

Entrée programmes

  • Français
    Comprendre des textes, des documents, des images et les interpréter. Écouter pour comprendre
    un message oral, un propos, un discours, un texte lu.
  • EMC
    Prendre part à une discussion, un débat ou un dialogue.  Développer son esprit critique.

Ressources

  • L’activité présentée a fait l’objet d’un atelier Déclic’ Critique (atelier d’analyse d’images) dont les ressources sont disponibles pour téléchargement ici.
  • En ligne sur le site du CLEMI : extraits des JT de 20h, France 2, 28/11/2016 (François Fillon/ David Pujadas) et 26/3/2017 (Benoît Hamon/Laurent Delahousse). Extraits des émissions « Une ambition intime », M6, 6/11/2016 (François Fillon/Karine Le Marchand) et «  Au tableau !!! », C8, 19/3/2017 (Benoît Hamon/élèves).
  • VEYRAT-MASSON, Isabelle. « La télévision au centre de la bataille présidentielle ». La revue des médias, 23/1/2017 [en ligne].