CLEMI

Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

Jouons avec la typographie

  • Fiche pédagogique, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2014
Dans leurs pratiques d’écriture numérique, les adolescents utilisent la typographie de manière «sauvage » en usant et abusant d’abréviations, de couleurs, d’émoticônes, de gifs… Ces usages, qui témoignent d’une recherche d’identité visuelle dans laquelle la forme compte autant que le contenu, ne doivent pas être négligés. Il est intéressant d’en tirer parti pour amener les élèves à réfléchir sur le rôle de la typographie dans la communication visuelle.

Niveaux scolaires

OBJECTIFS

Comprendre comment la typographie contribue à attirer le lecteur et l’aide à entrer plus facilement dans les contenus de presse.

Utiliser la typographie dans un but expressif.

MATÉRIEL

Des journaux, des magazines, imprimés et numériques.

Des couvertures de magazines imprimées, téléchargées sur les sites des organes de presse.

RESSOURCES

Quelques sites pour découvrir l’univers de la création typographique : www.dafont.com/fr www.1001fonts.com (en anglais)

Un dossier pédagogique en ligne sur le site de la BnF

DÉROULEMENT

Première approche  

Les élèves apporteront en classe des magazines sur les thèmes de leur choix : par exemple, la nature, le sport, la musique, la mode… Ils entameront un échange de points de vue sur les polices de caractère choisies pour la couverture : cette typographie permet-elle aux lecteurs d’entrer dans le sujet abordé par les magazines ? Ne peut-on pas trouver d’autres formes de lettres, de titres ?

Sur Internet, les élèves, en utilisant un moteur de recherche et la fonction « recherche d’images », collecteront des pages de sites, blogs ou magazines portant sur les mêmes thèmes. Ils regarderont et commenteront les types de caractères proposés, puis compareront avec la typographie en usage dans les périodiques imprimés. Qu’est-ce qui conduit les sites à accorder si peu de place à la créativité dans les typographies utilisées jusque-là ?

Découvrir la typographie  

En s’attardant sur la page d’un magazine, on recensera les types de caractères les plus couramment employés et on montrera que les lettres peuvent être complexifiées par des éléments décoratifs : des empattements à leur base, des apex à leur sommet ; leur attaque et leur terminaison peuvent être traitée en crochet, en boucle, en biseau… Ces

éléments ornementaux sont également fonctionnels et améliorent la lisibilité en singularisant les caractères. Ils sont enfin symboliques : les lettres à empattement connotent la solennité ; celles qui n’en ont pas « modernisent » le mot et son sens. On s’appuiera sur quelques exemples tirés de magazines pour en faire la démonstration.

On fera découvrir quelques polices courantes dans l’édition de presse en utilisant préalablement le choix de polices disponible sur le logiciel de traitement de texte de l’ordinateur : les élèves en reconnaissent-ils quelques-unes ? Ce sera une occasion, en collaboration avec le collègue de lettres ou d’histoire, de parcourir l’histoire de la typographie et de faire découvrir quelques grandes familles de polices (et les imprimeurs qui les ont créées) : Elzévir, Plantin, Garamond, Didot, etc., ainsi que l’italique.

 

Inventer une typographie  personnelle  

Par une recherche sur Internet avec l’entrée « typographie nature » par exemple, on collectera les images proposées par des artistes pour égayer les formes typographiques en usage dans la presse. Les élèves commenteront ces créations et s’interrogeront sur leur possible présence en couvertures de magazines. On pourra affiner la recherche en prenant des mots clés plus restreints, ainsi en remplaçant « nature » par « fleur », « arbre », etc., ou en effectuant une recherche sur des sites spécialisés dans la typographie (voir « Ressources »).

En travaillant sur une des couvertures de magazines déjà observées, les élèves proposeront des modifications typographiques afin d’offrir aux lecteurs une entrée attrayante dans le thème du magazine par la forme donnée au texte.

Concevoir le titre « imagé » d’une couverture, dont la typographie sera en rapport avec le contenu du dossier d’un magazine ou d’un journal. Différentes techniques seront possibles : dessins sur feuille, traitement d’image, photographies d’objets assemblés pour former des lettres.

Une remarque : tous les logiciels de traitement d’image permettent de jouer avec les typographies ainsi  qu’OpenOfficeDraw

 

Sonia Barraux et Dominique Chappard, professeurs d’arts plastiques dans l’académie de Besançon

 

 

LE CONSEIL DU CLEMI

Visiter un studio de création graphique qui travaille notamment pour des périodiques sera utile pour découvrir la manière dont un créateur, qui guidera le groupe durant sa visite, emploie tous les outils numériques à sa disposition pour sa composition. Compléter cette visite par celle d’une imprimerie permettra de découvrir l’amont de la fabrication d’un périodique et toutes les étapes minutieuses qui aboutissent au résultat souhaité par l’éditeur.