CLEMI

Centre de liaison de l'enseignement et des médias d'information

Retrouvez nous sur :
  • Imprimer

Responsable de la diversification dans un média

  • Fiche info, parue dans le dossier de la Semaine de la presse 2015
Si dans l'audiovisuel privé (TF1, M6) ce métier existe depuis plusieurs décennies, ce n'est qu'à l'été 2013 qu'un responsable du Pôle diversification a été nommé à Radio France. Il s'agit d'en savoir plus sur ce métier méconnu qui a pourtant un rôle essentiel au sein des médias.

QUEL OBJECTIF ET QUELLES MISSIONS ?

La diversification doit permettre d'élargir les sources de recettes propres en complément des recettes publicitaires. La mission du Pôle diversification consiste en l'accompagnement et le développement de projets et d'activités porteurs de ressources propres pour l'entreprise, en cohérence avec ses valeurs et son image.

QUEL EST LE PROFIL DES RESPONSABLES DE LA DIVERSIFICATION DANS LES MÉDIAS ?

On peut distinguer trois profils types : ceux issus de la communication, ceux qui viennent du développement (chef de projet en marketing...) et enfin ceux issus du commercial (de régies commerciales, etc.).

L'EXEMPLE DE RADIO FRANCE

La diversification à Radio France s'inscrit dans un double contexte lié à une opportunité et une contrainte. Une opportunité avec l'ouverture de la Maison de la radio au public à l'automne 2014 ; une contrainte avec la restriction budgétaire de l'audiovisuel public (Radio France est financée à 90 % par la redevance). Le développement des recettes propres est nécessaire dans un contexte de restriction budgétaire de l'audiovisuel public afin d'alléger la pression budgétaire imposée à l'entreprise, de gagner de l'autonomie et de financer les ambitions de développement de Radio France.

Le Pôle diversification à Radio France s'est inscrit dans plusieurs axes :

La location d'espaces : salles ou studios, avec la définition et la commercialisation d'un catalogue des espaces disponibles à la location événementielle (salle panoramique, studios d'enregistrement, auditorium).

Le développement d'une offre de prestation de « teambuilding » destinée aux entreprises (ateliers radio et musique) et de prestation d'animation aux collectivités territoriales (mise en place d'ateliers radio pour les manifestations extérieures), mais également des projets de conférences professionnelles.

La mise en place de concessions de services pour les visiteurs de la Maison de la radio : ouverture d'un restaurant, d'une libraire/ boutique.

L'accompagnement de projets ponctuels ou spécifiques avec les différentes directions au sein de Radio France.

D'AUTRES EXEMPLES DE DIVERSIFICATION DANS LES MÉDIAS

La publication de hors-séries en presse écrite permet de capitaliser les forces rédactionnelles sur des thématiques spécifiques. Autre axe de développement, le « custom publishing», conception de contenus éditoriaux vendus à des marques commerciales pour leur consumer magazine.

Le licensing, développé dans le secteur jeunesse notamment (en presse écrite et TV), permet de décliner dessins animés ou séries en produits dérivés et hors-série.

La production de spectacle, par exemple le spectacle musical DISCO avec Europe 1 ou les NRJ Music Awards.

Les croisières et voyages : « croisière musicale » (Radio Classique), « croisière conférences » (RTL, Europe 1, Le Monde, L'Express, Le Figaro, etc.). Le média propose du contenu et de l'animation dans le cadre d'un voyage ou d'une croisière ; en contrepartie, il reçoit un pourcentage du voyagiste sur les croisières vendues.

D'après une interview de Romain Beignon, responsable de la diversification à Radio France (réalisée en juillet 2014)